Savoir bien doser son e liquide !

3

Depuis 2017, la directive sur les produits tabagiques interdit de mettre en vente des e-liquides contenant plus de 20 mg/ml de nicotine dans des contenants de 10 ml maximaux. Il est également interdit de vendre des bases contenant de la nicotine en gros volume, vous ne trouverez donc que des bases sans nicotine. Alors, pour les amateurs du fait-maison, ou pour les fumeurs qui ne trouvent pas le dosage adéquat, on vous dit tout ce qu’il faut savoir pour obtenir un e-liquide correctement dosé.

Quel taux de nicotine dans son e-liquide ?

Un e-liquide contient différents produits, les dosages doivent être strictement respectés, à savoir :

A lire aussi : Ces infirmiers qui fraudent l’assurance maladie

  • une base, constituant prédominant, qui représentera 80 à 90 % du produit final ;
  • les arômes : représentent 5 à 20 % du e-liquide ;
  • Les additifs (arômes, sweetner, etc.) : la réglementation interdit que leur taux dépasse 1 %.

Le plus compliqué à doser est le booster nicotine, car ce dernier doit être manipulé avec la plus grande précaution. Pour faire simple, et concernant les mélanges prêts, il faut savoir que les e-liquides du commerce sont proposés avec des dosages en nicotine variables, se situant entre 0 et 16 voire parfois 18 mg/ml. Ce dosage représente la masse de nicotine par rapport au volume. Il arrive parfois que les différents dosages qui soient proposés ne correspondent pas à la demande du fumeur.

Pour y remédier, certains achètent un dosage supérieur à leurs besoins et un dosage inférieur et procèdent à un mélange des deux afin d’obtenir le dosage qui leur convient. Par exemple, pour un dosage de 6 mg/ml dans un contenant de 10 ml, il y aura 60 mg de nicotine. Si on lui additionne du liquide à 0 mg/ml et à raison de 10 ml, on obtiendra un contenant de 20 ml avec un dosage de 60 mg/ml toujours, ce qui revient à 3 mg/ml à la fin.

A lire en complément : Le Reiki, c’est quoi et qui est pratiquant ?

Calculer les composants pour bien doser son e-liquide

Le problème est plus compliqué lorsqu’on souhaite faire son e-liquide soi-même. En effet, et comme vous le savez, la tendance actuelle est le DIY (do it yourself), où on cherche à tout faire soi-même à la maison. Alors, pour les amateurs de DIY, il est nécessaire de respecter les dosages imposés pour réussir son mélange. Ceci n’est pas du tout une opération facile, c’est pour cette raison que plusieurs tutos sur YouTube et divers sites Internet proposent des calculateurs automatiques pour donner les doses exactes à mélanger ou pour obtenir telle ou telle concentration.

Vous n’aurez plus à vous casser la tête avec des calculs fastidieux, qui risquent d’être faux à la fin et d’entraîner certains désagréments. Dans tous les cas, la précaution reste de mise que ce soit pour rectifier son dosage ou pour fabriquer son e-liquide maison.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!