Le Bitcoin se renforce avec la guerre en Ukraine

La guerre change tout, peu importe l’époque où elle se déroule. Les économies sont affectées de différentes manières et particulièrement présentement, alors qu’un grand nombre de pays de l’occident applique des mesures de répression contre l’économie russe. Mais alors que le rouble s’écroule, le Bitcoin, lui, en profite pour croître encore un peu plus.

Les cryptomonnaies démontrent leur solidité

Les économies des pays passent par leur monnaie. Il est donc naturel que lors d’événements internationaux, tels que la guerre en Ukraine, celles-ci soient malmenées. Par exemple, entre le 25 février et le 7 mars, l’euro a perdu 0.04 de sa valeur sur le dollar américain, passant de $1.13 pour un euro à $1.09. C’est le rouble qui a le plus écopé, alors qu’il a perdu presque 50 % de sa valeur totale, face aux monnaies occidentales. Pendant ce temps, le Bitcoin a connu de grands mouvements. En effet, depuis le début de la crise, on a vu les marchés réagir, en se dirigeant vers des monnaies non contrôlées par de gouvernements, donc des cryptomonnaies.

A découvrir également : Les accords mets et vins

Trouver une nouvelle cryptomonnaie à acquérir aujourd’hui, n’est pas difficile. Elles sont de plus en plus populaires aux yeux des investisseurs, ce qui fait qu’elles augmentent en nombre à tous les mois. Cette nouvelle crise mondiale devrait leur permettre de poursuivre leur croissance, tout au moins durant les jours de guerre. Il est à prévoir qu’il y aura un ajustement qui suivra, comme suite à la fin de la pandémie. Mais les cryptomonnaies ont désormais prouvé leur capacité à rebondir et à dépasser leur valeur, à chaque fois qu’un réajustement se produit.

Pourquoi la guerre a-t-elle un effet positif sur le Bitcoin ?

En réalité, ce sont les lieux de conflit, ou ceux qui sont déstabilisés, qui ont tendance à faire croître le Bitcoin et autres cryptomonnaies. Une chercheuse de la Neoma Business School, Nathalie Janson, a indiqué que des mouvements importants ont eu lieu ces derniers jours, afin de stabiliser la monnaie ukrainienne. Selon elle, ce sont ces actions qui ont contribué à faire croître le Bitcoin, car il échappe à tout contrôle gouvernemental, au contraire des monnaies nationales.

Lire également : Que peut-on couper avec un couteau électrique ?

Pour prouver son point, la chercheuse pointe du doigt l’Argentine et le Venezuela. Elle indique que ces deux pays ont eux aussi connu des grands mouvements sur le Bitcoin, lors de problèmes politiques dans le pays, qui ont affecté leur monnaie. Le Bitcoin n’étant pas exposé aux restrictions que subissent les monnaies nationales, il devient alors une valeur refuge, telle que l’or ou le dollar américain. 

Le Bitcoin en position de force

La crise du rouble pourrait créer une opportunité unique au Bitcoin. En effet, les oligarques russes, frappés de plein fouet par les mesures restrictives de l’occident, pourraient décider d’abandonner le rouble pour le Bitcoin. Cette hypothèse est d’autant plus forte, alors que le système Swift vient d’être bloqué dans le pays. La cryptomonnaie devient donc une alternative intéressante, comme mode de paiement. Spécialement vu le fait que la transaction n’implique que deux individus alors qu’une transaction Swift, elle, est connue de tout le système bancaire. 

vous pourriez aussi aimer