Les bienfaits de l’ostéopathie sur les nourrissons

10

Le fait de naître constitue, sans aucun doute, le premier et grand des traumatismes pour le bébé qui arrive au monde. En effet, l’accouchement qui peut être trop long ou trop court, même s’il s’est déroulé dans les meilleures conditions, est toujours une épreuve, surtout pour le nouveau-né.

Dans le cas où il est difficile et nécessite l’utilisation d’appareils, tels que des spatules, des ventouses ou des forceps, il peut créer des perturbations qui peuvent provoquer ultérieurement des troubles fonctionnels.

A voir aussi : 5 raisons de consommer du magnésium marin

Ainsi, il est recommandé aux parents d’emmener leur bébé chez un ostéopathe pour une consultation. Ceci, dès les premiers jours qui suivent la naissance. Cette consultation préventive permettra de réaliser un premier bilan pour évaluer la mobilité crânienne de l’enfant, ainsi que celle du bassin et du thorax.

Pourquoi une consultation ostéopathique pour le nourrisson ?

A découvrir également : Comment marche un portique de sécurité d’aéroport ?

Dans la grande majorité des cas, un accouchement difficile occasionne une asymétrie pelvienne des jambes ou des pieds, un torticolis, une déformation du crâne, ou un strabisme.

Que l’accouchement était difficile ou non, afin d’éviter toute malformation ou anomalie corporelle, l’ostéopathie pédiatrique est recommandée pour tous les nourrissons. Si vous sentez que les maux sont importants, faites appel à un ostéopathe en urgence.

Il se peut que pendant ses premières semaines de vie, le bébé pleure beaucoup, qu’il ait des difficultés à dormir et ne se nourrit presque pas. Tous ces signes indiquent que, suite à l’accouchement, il y a de tensions au niveau de ses premières vertèbres, ses cervicales ou encore son crâne. Ces tensions peuvent être relâchées et les douleurs disparaitront grâce à l’homéopathie.

L’ostéopathie pédiatrique permet de détecter les tensions qui sont à l’origine des gênes et des douleurs que ressent le nourrisson. La difficulté à téter peut, par exemple, être liée à une mauvaise position des os ou des muscles de la mâchoire qu’une douce manipulation peut rééquilibrer.

De même, des massages doux et adaptés au niveau du thorax et du dos du bébé soulageront merveilleusement bien les coliques et les reflux.

Comment choisir un ostéopathe pour le nouveau-né ?

Un enfant, un nouveau-né en particulier, est un être encore fragile. Un ostéopathe spécialiste du nourrisson doit être quelqu’un possédant beaucoup d’expériences. L’auscultation d’un bébé nécessite beaucoup de délicatesse.

Les mouvements brusques et les manœuvres inadaptés sont à bannir. Durant la manipulation du corps de l’enfant, il ne doit jamais y avoir ni de craquement, ni de torsion de la tête du bébé.

Comme l’ostéopathie est une médecine complémentaire, elle ne peut, en aucun cas, remplacer la médecine classique. Le mieux serait d’apporter le carnet de santé de l’enfant avant toute consultation d’un ostéopathe pour nourrisson, même s’il n’est pas obligatoire de passer par un pédiatre.

Quels sont les bienfaits de l’ostéopathie pédiatrique ?

Chez le bébé, l’ostéopathie a le grand avantage d’améliorer les petits désagréments qu’il peut ressentir. Elle permet également de soigner quelques troubles fonctionnels et corriger les déformations de la tête.

Ces déformations de la boite crânienne sont fréquentes chez les nouveau-nés. Dans le jargon médical, elles sont appelées plagiocéphalies ou syndromes de la tête plate.

L’ostéopathie démontre son efficacité pour lutter contre cette anomalie de la tête par de délicats massages qui vont remodeler en douceur le crâne du bébé. Ainsi, de nombreuses conséquences fonctionnelles et physiologiques, comme des otites à répétition, des difficultés digestives ou de mauvaises positions des dents peuvent être évitées.

Grâce à un traitement ostéopathique, le bébé peut vivre en toute sérénité et s’adapter à son nouvel environnement.

Malgré les bons résultats qui constituent une preuve incontestable des bienfaits de cette technique, certains professionnels de la santé s’entêtent à ne pas reconnaitre l’ostéopathie pédiatrique.

Toutefois, effectuées par les mains magiques d’un praticien compétent, les techniques pédiatriques sont non douloureuses et très douces. Elles sont non traumatiques et ne visent que le bien-être du nouveau-né.

vous pourriez aussi aimer
Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!