Vin de messe blanc ou rouge

11

Cela peut sembler insolite à juste titre, le vin étant souvent associé à tort à l’idée d’ivrognerie. Cependant, il se montre indispensable à la célébration de bon nombre de cérémonies religieuses. Outre le besoin de connaître le rapport entre le vin et l’église, des interrogations subsistent encore quant au choix de la couleur de ce breuvage fort agréable. Retrouvez dans cet article tous les éléments de réponse.

Quel rapport entre le vin et l’église ?

Probablement découvert par hasard, le vin est le fruit de la fermentation du moût des raisins macérés dans une jarre. Il s’agit d’un pur délice ayant forcément connu un développement parallèle à celui de la civilisation humaine. En effet, la durée de production du vin n’est pas du tout adaptée au style de vie d’un peuple nomade.

A lire aussi : Quand payer franchise assurance habitation ?

Le vin s’impose alors au fil des époques comme un élément de civilisation et la marque de l’affiliation à une classe de privilégié. Son intégration dans la célébration de la messe est devenue une nécessité, notamment pour l’eucharistie et parce qu’il ne peut être remplacé par un autre breuvage.

Ne pouvant se fier aux produits extérieurs en raison de la précarité du transport à cette époque, les évêchés et les monastères résolurent de produire eux-mêmes leurs raisins près de leurs propriétés. Ceci favorise un énorme progrès dans le secteur viticole. Le surplus de production est alors vendu afin de servir au financement des communautés.

A lire aussi : Assurance automobile provisoire : à quel but ?

Quid de la couleur du vin de messe ? Blanc ou rouge ?

Le rouge est la couleur traditionnelle du vin de messe. Il est à l’image de la couleur du sang, celui du Christ, comme il l’a lui-même précisé lors de la dernière Cène. Cependant, depuis quelques années, le vin blanc lui a complètement volé la vedette sur l’autel.

Le vin de messe est resté logiquement de couleur rouge pendant plusieurs siècles. Si la couleur blanche lui est aujourd’hui préférée dans les églises chrétiennes, c’est du fait des nombreuses raisons pratiques. En effet, le vin blanc ne tache pas les linges d’autel, souvent très coûteux, facilitant ainsi leur entretien.

Il possède des saveurs plus moelleuses et liquoreuses et est plus facile à consommer à jeun tôt le matin. En outre, le vin rouge donnait une drôle d’allure aux prêtres âgés du Moyen-âge qui portaient de belles barbes blanches. Ceux-ci avaient l’air de vampires après l’avoir bu.

Le vin de messe rouge n’a pourtant pas dit son dernier mot dans certains pays chrétiens, allant jusqu’à reprendre la tête au vin blanc. Au Vatican, le vin rouge et italien demeure le seul breuvage utilisé à l’occasion des cérémonies religieuses.

Caractéristiques du vin de messe

Le vin de messe est comme son nom l’indique un vin spécialement concocté pour la messe. Il respecte donc pour cela des normes bien précises. Sa production doit être issue de raisins fermentés. Ceci, sans ajout d’alcool, d’additifs ou de quelques substances aromatiques. Il est primordial de suivre ces règles à la lettre pour ne pas corrompre le fruit de la vigne. Du vin purement bio !

vous pourriez aussi aimer