Les règles à respecter pour l’isolation extérieure

L’isolation extérieure est un procédé ayant pour but d’amener plus de confort dans votre habitat. Ainsi, des techniques et composés sont utilisés pour réussir cette tâche. Cependant, pour plus de sécurité et de protection, plusieurs règles doivent être respectées. Découvrons ensemble ces dernières dans le présent article.

Règles pour éviter les incendies

Lorsque vous entendez parler de l’isolation extérieure, sachez que votre maison bénéficiera d’un certains nombres d’avantages. Vous aurez un confort thermique, vous économiserez de l’énergie et surtout vous contribuer à un meilleur environnement. Un meilleur environnement est aussi dû au respect des règles. Pour éviter les incendies, l’isolant le mieux approprié est le polystyrène expansé. Il est aussi l’isolant le plus utilisé.

A lire en complément : Des conseils pour entretenir son parquet

Le polystyrène expansé est un produit inflammable. Ainsi, l’enduit qui doit être posé sur ce dernier doit être de qualité supérieure. Ce dernier protège l’isolant des intempéries et conserve sa résistance thermique. Il existe même des prérequis de pose pour les maisons. Par ailleurs, parmi les règles anti incendies, on peut énumérer la pose des bandes horizontales sur les murs. Il faut noter que ces bandes sont munies de fibre de verre encollées.

Toujours dans le cas du respect des règles contre les incendies, il est recommandé le bardage en bois des isolations extérieures.

A découvrir également : Le chéneau toiture : tout ce que vous devez savoir sur cette alternative aux gouttières

Règles par rapport à la chaleur

Dans le cadre des travaux de l’isolation extérieure, le paramètre de l’énergie doit être pris en compte. En effet, il existe dans ce sens des normes à respecter lors de ces travaux. À la fin d’une isolation extérieure, R de la paroi en plus de l’isolant doit respecter une fourchette précise. R est la résistance thermique, la performance de votre isolant. Pour l’obtenir, il suffit diviser l’épaisseur de l’isolant par la conductivité thermique du matériau.

La résistance thermique doit avoisiner au moins 2,9 m².K/w pour les zones H1 et H2. Pour les zones H3, la résistance thermique doit respecter la norme de 2,2 m². K/w. Afin de respecter ces règles, le choix de l’isolant doit être minutieusement fait.

Règles en ce qui concerne l’acoustique

Les règles acoustiques ne sont pas constantes. D’ailleurs, si votre habitat respecte les règles acoustiques de l’année de sa construction, vous n’avez rien à craindre. Dans le cas de la rénovation d’un logement pour une isolation extérieure, il est conseillé de respecter les règles. La rénovation n’a pas pour but de réduire les bruits extérieurs des pièces. Par ailleurs, ne cherchez pas un confort thermique pour finalement détruire la performance acoustique.

En outre, lors d’une rénovation, d’une réhabilitation complète, il est recommandé de respecter les normes pour les logements neufs. Dans ce sens, il existe même un cahier de prescriptions techniques. Avec ce dernier, vous aurez les avis techniques sur chaque action que vous voulez poser.

Les normes de conformité

Les produits utilisés pour l’isolation extérieure doivent être certifiés et délivrés par des organismes indépendants.

Les isolants doivent respecter les exigences européennes en ce qui concerne les produits de construction. C’est une règle obligatoire. Ce sont ces produits que vous devez utiliser. Le respect de ces règles se traduit par l’inscription de la maque CE sur le produit. Pour finir, il vous faut l’avis d’un spécialiste pour attester que vous êtes dans les normes. Il est donc primordial que confier le travail à un spécialiste en vue de respecter toutes les règles en vigueur.

vous pourriez aussi aimer