Binance décide de financer la France avec 100M d’euros pour l’accomplissement de l’Objectif Lune

2

Le mercredi 3 novembre 2021, la société à l’origine de la crypto-bourse Binance annonce le financement de l’écosystème des cryptomonnaies et blockchains de la France et de l’Europe. Cette nouvelle, quand bien même bonne qu’elle soit, affecte d’une façon ou d’une autre le secteur des cryptos français.

Objectif Lune : Binance décaisse 100 millions d’euros pour aider la France et l’Europe

Avant l’avènement de cette annonce, l’entreprise de la plateforme Binance cherchait une réconciliation avec les organismes de régulation des pays. Ces derniers lui ont correctement expliqué qu’elle a l’obligation de s’accorder le plus tôt possible aux réglementations relatives à ses activités. De là, la société a déjà prouvé sa conformité en établissant son siège social en Irlande. Mais en plus, elle souhaite obtenir davantage les faveurs des autorités au moyen de grands financements.

Lire également : Comment faire quand on a un compte clôture ?

C’est alors qu’à travers une annonce, cette société dévoile son plan appelé « Objective Moon » qui signifie en français « Objectif Lune ». Il s’agit d’un fonds de développement de cent millions d’euros destiné à la France et l’Europe afin de faire de ces dernières des acteurs de premier plan dans le domaine des cryptos et des technologies blockchains.

D’après Binance, en collaboration avec l’association France FinTech, ce fonds servira à financer un centre de recherche et de développement de cette société en France. Il servira également à financer un accélérateur en vue de développer la technologie des registres distribués. Enfin, il sponsorisera un programme de e-formation destiné aux talents de la crypto-sphère de la France.

Lire également : Comment mettre son loyer en caisse de dépôt et consignation ?

Le plan de l’Objectif Lune, est-il favorable ou non aux auteurs des cryptos en France ?

Bien que cette annonce soit une bonne nouvelle pour la France, elle n’est pas la bienvenue chez les acteurs français de ce domaine. Le regret de la crypto-bourse Paymium relatif aux privilèges accordés à cet acteur étranger au préjudice des entreprises de l’hexagone en est bien illustratif.

vous pourriez aussi aimer