Comment fonctionne l’APP dans une maison de retraite ?

30

Ces derniers jours, un pôle de corona s’est développé dans le Centre de soins infirmiers et de soins de Berndorf en Basse-Autriche.

Selon le bureau du conseiller à la santé Ulrike Königsberger-Ludwig (SPÖ) lundi, 91 cas ont été comptés. 62 des 108 résidents et 29 employés ont été touchés. Les infectés ont été découverts dans le cadre d’un dépistage, un conférencier a confirmé les reportages des médias.

A voir aussi : Qui sont les bénéficiaires de la LSF ?

Correctement brûlé, le hotspot était déjà à la fin de la semaine précédente, quand, selon l’orateur, 50 tests positifs par les résidents et 14 des employés ont été connus. Le cas de l’accumulation dans la maison de soins infirmiers devrait certainement être décrit comme un « aberrant » : « Après une longue période, c’est à nouveau un groupe plus grand. »

Déploiement bloqué par les autorités

Après l’émergence de nombreux Cas Corona, le centre de soins infirmiers et de soins Berndorf (district de Baden) a été officiellement interdit. Cette mesure s’applique également à Noël, a annoncé lundi sur demande Bernhard Jany, porte-parole de l’Agence nationale de la santé de Basse-Autriche.

A voir aussi : Comment puis-je arrêter d'aller chez mon père ?

Tous les résidents seraient régulièrement visités par des médecins. Ceux qui n’ont pas été positifs jusqu’à présent et les employés sont soumis à une antiquête chaque jour. Une étude de PCR obligatoire a également été établie pour le personnel, qui doit être réalisée trois fois par semaine. Les résidents se voient offrir cette forme de test sur une base volontaire, a souligné Jany.

Toutes les informations sur le coronavirus

(apa/rouge)

vous pourriez aussi aimer